Histoire

 

La LLBLL a été fondée en 2004 par Marcel-Eric Luft, Carl Lafleur et Philippe Beauchamp-Luft.  LLBLL signifie: LLigue Beauchamp Luft Lafleur.

 

2004

 

Toute premiere saison de la LLBLL.  Lors de cette campagne, les Canaris dominent la ligue terminant au premier rang du classement general en ne subissant qu'une seule defaite dans un calendrier de 9 matchs.  Les Ducks ont aussi une tres bonne saison, terminant deuxieme.  Alexandre Renaud (Ducks) des Ducks termine au tout premier rang des pointeurs de la ligue, alors que Carl Lafleur (Canaris) remporte le championnat des buteurs.  Devant le filet, Jean-Maxime Archambeault brille dans la cage des Canaris et est voté meilleur gardien de but de la ligue.  Le National etait constitué d'anciens joueurs du Junior AA, malheureusement pour eux, la saison fut plus difficile que prévu; terminant au dernier rang de la ligue.  Les Ketchups on eut des hauts et des bas tout au long de la saison, ils se sont inclinés en séries contre les Ducks.

 

Sans aucune surprise, ce sont les Ducks et les Canaris qui croisent le fer en finale.  Les Ducks sortent gagnant du duel, et mettent la main sur la toute première LLBLL Cup.

 

2005

 

La ligue change de nom et devient: La ligue d'été Jr.AA... Cette saison, la ligue d'été Jr.AA accueille trois nouvelles formations soit Les Pumas, Les All Blacks ainsi que le Team Bleach.  Le National, ayant terminé au dernier rang la saison précédente, n'est pas de retour en 2005. 

 

Les Ducks qui défendaient leur titre ont une bonne saison, mais c'est deux nouvelles équipes qui ont fait la pluie et le beau temps au sein du circuit Luft-Lafleur;  Le Team Bleach ainsi que les All Blacks.  Pour ce qui est des Pumas, il s'agit probablement de la plus grande déception de l`histoire de la ligue.  Ils avaient de tres bons joueurs d'attaque mais allouaient beaucoup trop de buts, en moyenne 10 par match!!!

Deux joueurs des Canaris terminent au sommet des honneurs individuels.  Francis Grenon remporte le titre de meilleur pointeur, alors que Carl Lafleur raffle son second titre de meilleur buteur.  Dans la catégorie des gardiens de but, c'est le début de l'ère Frédéric Vigeant (Team Bleach).

 

Les Séries éliminatoires se terminent dans la contreverse.  Lors de la finale, alors que les Ducks tentent de gagner un deuxièeme titre consécutif, le Team Bleach fait appel a un joueur remplacant.  Francois Ouimet dispute le match ultime avec le Team Bleach, alors qu`il n'avait jamais joué pour cette formation en saison.  Il inscrit trois buts en finale, pour devenir le premier récipiendaire du trophée "Claude Lemieux" remis au meilleur joueur de la finale.  Le Team Bleach est ainsi devenu la deuxieme équipe championne de la LLBLL.  Un reglement a été ajouté au livre de règlement pour éviter qu'une pareille situation ne se reproduise...

 

2006

 

Les fondateurs du circuit décident de redonner le nom d'origine à la ligue de hockey d'été, soit la LLBLL.  Le calibre de la ligue a grandement augmenté et deux équipes font leur début dans le circuit; Les Schtroumpfs et les Red Bullets. 

 

Le Team Bleach s'impose tout au long de la saison, dominant totalement le circuit et terminant facilement en tête du classement, grace au brio de Frédérick Vigeant devant le filet; qui se mérita le titre de gardien de l`année pour la seconde campagne consécutive.  Chez les Schtroumpfs, Alexandre Sévigny (gardien de but) s`avere etre une très belle surprise, il gagnera d'ailleurs le titre de recrue de l`année.  Carl Lafleur (Canaris) terminera la saison au premier rang des pointeurs de la ligue alors que Patrick Provencher (All Blacks) inscrit le plus de buts en saison réguliere.

 

En Séries, le Team Bleach a disposé de ses adversaires assez facilement, pour mettre la main sur la LLBLL Cup pour une deuxième fois en autant d'années.

 

2007

 

Pour la première fois, toutes les équipes ayant évoluées au seins de la ligue en 2006, sont de retour pour la campagne de 2007.  Les Canaris ont changé de logo, les all Blacks deviennent le Double D et les Schtroumpfs ont changé de nom pour les Sucrés.  La saison a été des plus serrée en raison d'une grande parité dans la ligue.

 

Les Sucrés et le Team Bleach se sont livrés une lutte jusqu'à la toute fin, pour le titre de champion de la saison réguliere; c`est finalement les Sucrés qui ont gain de cause.  Comme les deux saisons précédentes Frédérick Vigeant se mérite le trophée Guy Hébert (meilleur gardien).  Dannick Bouchard (Red Bullets) termine au sommet des butteurs de la ligue alors qu`Olivier Labelle (Sucrés) est sacré champion pointeur de la LLBLL. 

 

En séries, Mickael Pelletier excelle pour les Sucrés, les menant à leur première LLBLL Cup de leur histoire.

 

2008

 

Le Team Bleach s`est imposé en saison réguliere, alors que les deux équipes d'expansion, la Creme et les Young Guns, ont terminé au 2e et 3e rang respectivement.  Le classement a été serré jusqu'à la dernière partie de la saison réguliere.  Sur le point de vue individuel, Jonathan Savoie (la Creme) gagne les titres de meilleur pointeur ainsi que meilleur buteur de la ligue.  Devant le filet, sans aucune surprise, c`est Frédérick Vigeant qui se mérite encore une fois (4e) le titre de meilleur gardien.

 

Alors que tout le monde s`attendait a une finale entre la Creme et le Team Bleach, nous avons plutot eu droit a un duel entre la Creme et les Ducks, qui ont surpris en accédant à la finale.

 

La Creme gagnera le titre pour devenir la deuxième équipe de l'histoire de la ligue à mettre la main sur le titre de champion à leur toute premiere année dans le circuit.

 

2009

 

L`été 2009 a été une saison remplie de rebondissements, l`arrivée de cinq nouvelles formations dans le circuit constitue un record (Indiens, Chevreuils, Boris HC, Elites et l'Armée Rouge).  Un total de douze formations évoluent maintenant dans la LLBLL. 

 

La Creme (CAC) termine au sommet du classement général, et ce' en ne subissant qu'une seule défaite.  Le champion pointeur a été Philippe Dupuis (CAC) avec un total de 51 points.  Marc-André Tourigny (Chevreuils) a remporté le trophée Vincent Lecavalier, remis au meilleur buteur de la ligue.  Francois Proteau le gardien de but des Canaris, met fin a la séquence de quatre titre de meilleur gardien de Frédérick Vigeant, en se méritant le trophée. 

 

Ce sont les Canaris, qui etaient les négligers au début des séries eliminatoires, qui sont sortis avec les grands honneurs. Ils ont difficilement vaincu les Elites en quart de finale, par la suite éliminé les Chevreuils en demi-finale et vaincu le CAC lors du match ultime, grace au brio de Francois Proteau devant le filet. 

 

2010

 

La LLBLL se dote pour la première fois de son histoire de deux catégories. Les 16 équipes de la ligue sont dorénavant en deux groupes distincts de 8. Il s’agit là d’un nombre record. Afin de combler les places manquantes, la LLBLL procède à une expansion. De nouvelles équipes s’ajoutent au groupe existant, 5 au total, ce qui égale le record d’expansion du circuit. Des équipes existantes, seules les Guns ne seront pas de retour.

 

En première division, le HC Boris devient les Stars puis en cours de saison change encore de nom pour devenir le PSDL. Le tout sans succès. Le Camp Rogue voit le jour et profite de son association avec le DD pour faire ses premiers pas.

 

En deuxième division, les nouveaux clubs abondent. La nouvelle catégorie est populaire en offrant tout le sérieux de la LLBLL, mais à un calibre plus accessible. On assiste à la genèse des Bandits, du Big Green, des Bleus, du Wild.

 

Les équipes  sont associées avec un club de l’autre catégorie pour permettre aux équipes d’avoir accès à des remplaçants et créer de l’engouement.

 

En division 1, le CAC a réussi à venger son échec de la saison précédente en défaisant in extremis le CCCP en finale. Le Bleach avait été couronné champion de la saison régulière.

 

En division 2, le Big Green a profité de la défaite surprise du DD, champion de la saison, contre les Bandits en première ronde des séries pour gagner les grands honneurs face au Wild.

 

2011

 

Pas moins de 20 équipes se sont disputés les grands honneurs de la LLBLL.


En division 1, le CAC a mis la main sur une troisième coupe LLBLL en quatre ans. Le CAC devient l`équipe la plus titrée de l`histoire de la ligue. Jonathan Savoie a remporté le trophée Claude Lemieux remis annuellement au joueur le plus utile des séries éliminatoires. Il a inscrit huit buts en plus de récolter une mention d`aide en seulement trois rencontres. Le CCCP s’est inclinée pour une deuxième année consécutive en finale.

 

En division 2, le Lightning qui s`était incliné en finale l`année précédente face au Big Green (maintenant les Cannoniers de la division 1) a mis la main sur le titre et ce sans les services du meilleur pointeur du circuit David Bastien.


C`est dans une cause perdante, que Mathieu Brodeur (Ducks) a été nommé joueur le plus utile des séries éliminatoires avec une récolte de 4 buts et 2 passes en demi-finale et finale seulement.

 

2012 


La saison régulière 2012 a vu les têtes d’affiche trôner au sommet au terme des 16 matchs du calendrier tant en D1 qu’en D2.  En D1, le haut du classement présente les noms habituels. Le Bleach est couronné champion de la saison devant les Canonniers qui alignent des étoiles montantes de la ligue nationale Huberdeau et Drouin. Les Chevreuils, le CCCP, le CAC et le Camp Rogue sont dans le coup.

 

En D2, 4 points séparent les Ducks, les Indiens, le DD et le Team Bud pour le championnat. Les Ducks terminent d’ailleurs premiers.

 

En séries, la logique est respectée en D1. Le Team Bleach remporte le 3e titre de leur histoire et premier depuis 2006. Ils défont les Chevreuils en finale toujours en quête d’un triomphe ultime en séries. Le Team Bleach a su s’imposer à l’aide de sa vitesse et son jeu étanche à la défensive.

 

En D2, une surprise est causée par les Gladiateurs qui ont aisément défait le DD en grande finale. Ils ont pulvérisé leurs adversaires en route vers le titre. Les Gladiateurs remportent la coupe pour une première fois et deviennent la première équipe de la défunte SHL à ce faire.

 

2013

 

27 équipes participent aux activités de la ligue. Un record pour la dixième campagne de l'histoire!

 

La saison régulière en D1 s'avère l'affaire du CAC. Il cumule une fiche quasi-parfaite qui n'aura su se traduire en succès lors des séries éliminatoires. C'est plutôt le Maçonnerie Poulin qui remporte les grands honneurs, eux qui avaient su faire fi des déceptions de l'année précédente. Le MP avait tout de même fini 2e en saison. Le GQ a perdu en finale après avoir causé de nombreuses surprises, dont celle de remporter le match revanche après avoir perdu par défaut contre les Bears. Le champion marqueur de la saison a été un vétéran du circuit, Olivier Labelle.

 

En D2, les champions de la saison, les B-Boys, ont passé bien prêt de réussier le doublé. Ils ont cependant baissé pavillon contre l'équipe cendrillon de l'année 2014, le Wolfpack. Le WP en était à sa première campagne dans le circuit et a fait montre d'une belle progression tout au long de l'été. Le WP s'est démarqué des autres équipes d'expansion, le Samcro et les Zoranges qui ont éprouvé leurs difficultés. Le champion marqueur est à nouveau Mathieu Dubuc qui a coiffé à la dernière semaine Simon Foley.

 

La ligue se démarque au niveau international. Au repêchage de la NHL, pas moins de 9 joueurs ayant disputé des matchs de la LLBLL sont sélectionnées parmi les 62 premiers choix. Une fiche qui ne saurait être égalée par une autre ligue de "garage".

 

2014

 

26 équipes ont foulé la glace de l'Aréna de Rosemère, dont 12 en D1. Dans la catégorie reine de la ligue, le CAC a offert une saison régulière quasi sans reproches. Ils ont cependant été surpris par les Spartans en séries. C'est finalement les Caps qui ont remporté la grande finale après avoir brisé le coeur des Chevreuils, éternels seconds depuis leur arrivée dans le circuit, en fusillade.

 

La fusillade a également servi à départager le championnat en D2. Le Wolfpack pour une 2e saison consécutive a été sacré champion. Les Indiens se sont, par le fait même, fait éliminer encore une fois par le WP, cette fois en finale après avoir perdu en 1/2 finale l'année précédente. Le DD avait dominé le calendrier régulier, mais à nouveau, n'a pu remporter les grands honneurs en séries.

 

LP Lacroix a remporté le titre de champion marqueur en D2 tandis que P. Dupuis en faisait de même en D1. Pour Dupuis il s'agissait d'un 2e titre de la sorte, après avoir remporté celui-ci en 2009.
 

2015

 

Le CAC a usé d'une formule inverse que celle adoptée en 2014, succès mitigé en saison, surtout en début de campagne, et performance sans bavure en séries. Le CAC a remporté une finale enlevante à la 10e minute de la prolongation, dans le match le plus long de l'histoire de la LLBLL, contre le Wolfpack deux fois champions de la D2 (2013 et 2014).

 

Les Knights ont été sacrés champions en D2. Le jeu collectif et, en particulier, leur défensive étanche ont permis aux Knights de connaître une saison quasi-parfaite, deuxième sur 18 équipes et vaincre en finale de façon convaincante les Trojans, eux qui aspiraient aux grands honneurs après avoir disputé les saisons précédentes en D1.

 

Du côte individuel, la campagne 2015 a été l'affaire de deux hommes, tous deux avec de l'expérience au niveau NHL, Philippe Dupuis et Charles Hudon, qui ont dominé tant la colonne des pointeurs que des buteurs de la D1 et de la D2, respectivement.

 

 

2016

 

Pour la première fois de son histoire la LLBLL a déménagé son cirque estival hors de ses installations roseméroises. Pour cause de rénovations à Rosemère, des matchs ont été joués à St-Eustache. Les équipes favorites ont su répondre aux attentes lors de cette campagne.

 

En D1, qui d'autre que le CAC pour soulever les grands honneurs. Il a eu besoin de la prolongation et d'un but victorieux de Charles Gariépy pour remporter leur deuxième titre consécutif, cinquième au total.

 

En D2, le Napa a tenu promesse. Il ne visait rien de moins qu'un championnat et c'est ce qui a été accompli. Une victoire à la dernière seconde du temps réglementaire face aux Ducks suivant un but de son capitaine Charles Hudon a comblé les spectateurs présents.

 

Charles Hudon avait auparavant remporté un second titre des marqueurs en D2. Les années se suivent et se ressemblent puisqu'en D1, comme l'année d'avant à la manière d'Hudon, Philippe Dupuis a remporté le titre d'as marqueur.  

 

 

2017

 

La saison 2017 se sera terminée à l'image de la saison 2016 avec des Champions qui ont su conserver leur titre respectif. Le CAC gagne pour 6e fois et une 3e fois de suite en D1. En D2, le Napa gagne à nouveau.

 

Le CAC a connu l'une des meilleures saisons de sa glorieuse histoire en gagnant la saison régulière également tout en comptant parmi ses rangs l'ace marquer du circuit, Alexandre Renaud. Fait à noter Renaud déloge Philippe Dupuis son coéquipier. Dire que Renaud est un vétéran de la plus longue date. Il a fait ses début en 2004 chez les Ducks. Ils ont défait le Bauer en grande finale qui en était à sa première campagne après survécu une fusillade de 17 rondes en 1/2 finale face au G-Sox grâce au MVP des séries, leur gardien, Maxime Lalande.

 

Le Napa n'a pas pu répéter comme champion de la saison régulière en D2. Ce titre est allé aux Benchwarmers qui ont baissé pavillon en première ronde des séries. Le Napa comptait sur Julien Tremblay comme bougie d'allumage qui a récolté 9 buts en 4 matchs de séries. Il a remporté le titre de joueur le plus utile en séries. Le Napa a vaincu les Indiens par la marque de 2-0 en finale, en grande partie, grâce aux prouesses de leur gardien Philippe Bleau et aux deux buts de Tremblay. Les Indiens atteignent le dernier dimanche pour la 4e fois en 5 ans, sans gagner le championnat.

 

 

 

2018

 

La 15e saison de la LLBLL débutera le 29 avril 2018. La compétition s’annonce enlevante alors que les équipes participantes auront la ferme l'intention de remporter les titres de la D1 et de la D2. Le titre de D2 sera fièrement défendu par Napa tandis que le CAC tentera d'en faire de même en D1, eux qui sont tous deux champions depuis plus d'une saison. 

 

Commanditaires

Gareau et assoiés notaires inc.
Hockey

Social

Météo

Dernières nouvelles

Classement

Rang
Équipe
PJ
V
D
DP
DT
N
BP
BC
Diff
PTS
1
teamLogo
CAC
8 6 2 0 0 0 46 37 9 12
2
teamLogo
PMA ÉLECTRIQUE
10 6 4 0 0 0 51 41 10 12
3
teamLogo
COULEUVRES
9 5 3 0 1 0 35 36 -1 11
4
teamLogo
BAUER
10 4 4 0 2 0 43 42 1 10
5
teamLogo
SAVAGES
9 4 5 0 0 0 37 51 -14 8
6
teamLogo
SOLAR BEARS
10 3 6 0 1 0 57 62 -5 7